Se lancer dans une reconversion professionnelle 

Une reconversion professionnelle s’effectue lorsque l’on change de domaine professionnel. En France 93% de la population a déjà songé à une reconversion professionnelle, mais seulement 38% d’entre elle est passée à l’action.  

Cependant, en ce temps de crise beaucoup de personnes se retrouvent malheureusement sans emploi et d’autres ne vont probablement pas retrouver leur niveau d’activité d’avant confinement.  Et si la reconversion professionnelle était une solution anti-chômage ?

Les motivations pour une reconversion

Il y a plusieurs facteurs qui font que l’on ait envie ou que l’on doive changer de métier et ainsi prendre la voie de la reconversion professionnelle :

  • lorsque l’on n’est pas satisfait de son métier et qu’il ne nous convient plus sur un plan personnel autant que professionnel,
  • lorsque l’on a des difficultés à trouver un emploi dans notre zone géographique,
  • lorsque l’on rencontre un problème de santé et que l’on ne peut plus assurer sa mission. 

Dans 79% des cas de reconversions, ce choix a été effectué par conviction avec des motivations différentes telles que :

  • l’envie d’être plus utile et de mettre plus de sens dans son travail,
  • avoir plus de liberté pour un meilleur équilibre entre vie personnelle et professionnelle,
  • avoir une rémunération plus importante,
  • se lancer dans le métier de ses rêves ou se tourner vers un métier d’avenir.

Et pourtant, trop de personnes n’osent franchir le pas faute de pourvoir se projeter. L’on comprend naturellement la difficulté à renoncer au confort et aux avantages liés à l’ancienneté d’un emploi acquis.

Les possibilités lors d’une reconversion professionnelle

Il existe plusieurs solutions lorsque vous voulez vous lancez dans un autre domaine que le vôtre. Tout d’abord, il y a de nombreuses formations pour vous lancer dans le domaine qui vous plaît le plus et ainsi pouvoir poursuivre dans le métier de vos rêves. 

D’après une étude menée par Nouvelle Vie Professionnelle, 66% des reconvertis ont suivi une formation plus ou moins longue. Une majorité d’entre elle a effectué une formation allant de 3 à 6 mois. Si les parcours diplômants sont les plus prisés, il est possible de s’instruire grâce à des formations certifiantes.

Outre la formation, il est possible de lancer sa propre entreprise ; c’est d’ailleurs ce qu’ont fait environ 30% des personnes qui ont effectué une reconversion professionnelle. Pour beaucoup de Français l’indépendance et le changement sont deux facteurs déterminants dans leurs démarches de reconversion. 

Avant de vous lancer, il vous faut avoir une idée précise du secteur d’activité vers lequel  vous diriger, la zone géographique ainsi que les qualifications attendues par ledit secteur.

Les métiers dans lesquels débuter

Selon les différentes plateformes telles que LinkedIn, Pôle Emploi ou encore QAPA, voici les différents domaines qui se développent le plus :

  • les métiers du numérique (technicien informatique, développeur informatique big data, recruteur IT…),
  • les métiers d’aide et service à la personne (aide-soignant, aide à domicile ou aide-ménagère…),
  • les métiers du commerce (agent immobilier, commercial…),
  • les métiers de l’agriculture (viticulteur, agriculteur…).

Si vous êtes davantage portés vers l’entrepreneuriat, notre plateforme d’accompagnement  permet de vous aider dans vos projets et ainsi dépasser votre manque de visibilité sur la démarche de la création d’entreprise.